Bien entendu on ne pouvait pas venir dans ce coin magnifique sans acheter de l'huile d'olive au moulin. Plusieurs moulins se partagent cette activité, mais notre choix s'est porté sur celui des Ets SOULAS à COLLORGUES, qui est situé à 10 kms d'Uzès.

Le moulin SOULAS a été créé en 1932 en utilisant un vieux moulin à AUBUSSARGUES, petit village à côté de COLLORGUES. En 1953, Monsieur Edouard SOULAS, aidé par ses deux fils Jean et Georges construit un moulin à COLLORGUES, moulin moderne pour l'époque avec 3 presses  de forte puissance et mécanisation des divers postes de fabrication. En 1972, Jean et Georges prennent la succession de leur père et remplacent cette installation par une chaîne continue moderne, qui a été remplacée en 1985 par une chaîne encore plus performante. En 1996, Jean et sa fille Belen continuent l'exploitation.

Le propriétaire qui nous a accueilli à la boutique nous a un peu expliqué son activité, les propriétaires d'oliviers amènent leur production d'olives qui sont reçues dans des caisses en plastiques à clairevoie pour éviter l'échauffement. L'olive est transformée pratiquement le jour même afin d'éviter qu'elle devienne rance et donne une huile avec un arrière goût de champignon. De plus, ils travaillent à froid (la température ne dépasse pas 30° centigrade) avec des olives fraîches ce qui permet d'obtenir une huile d'olive vierge extra, ardente et fruitée, de faible acidité et de très bon goût. 

Outre l'huile d'olive, vous trouverez également les olives noires au sel, l'Anchoïade ...

Monsieur SOULAS avec qui nous avons sympathisé, nous a donné une recette simple pour faire nos propres olives au sel, si comme nous vous avez un olivier qui donnent des olives et un mari qui ne le taille pas avant que ces pauvres olives arrivent. La voici :

Cueillir les olives lorsqu'elles sont noires, les mettre dans un tamis (de maçon), les piquer comme vous piquez la saucisse avant cuisson, saupoudrer de gros sel généreusement et secouer le tamis autant de fois que nécessaire (donc plusieurs jours) jusqu'à ce que les olives perdent de leur amertume et acidité. Placer le tamis sur un récipient le sel leur permettra de perdre l'eau. Une fois cette étape terminée, mettre les olives dans un bocal avec thym, romarin.... ça a l'air simple finalement.

Monsieur SOULAS nous a également parlé de la culture de l'olivier, si vous souhaitez en mettre un dans votre jardin, il ne faut surtout pas le planter en surface mais bien enfoncé dans la terre de façon à ce que l'eau ne stagne pas. L'olivier craint les différences de température entre le jour et la nuit, 0° dans la journée et -10° la nuit ne lui pose pas de problème.

 

IMG_1449IMG_1450